Festival Côté Cour
Côté Cour 2ème édition

Côté Cour 2ème édition

Le Trio Hélios voit le jour en 2014 d’une passion commune de trois amis pour l’univers varié du répertoire pour trio avec piano. Camille Fonteneau (violon), Raphaël Jouan (violoncelle) et Alexis Gournel (piano) créent un ensemble qui s’est imposé au cours des années sur les scènes françaises et internationales.

Il se produit dans des salles prestigieuses telles que le Wigmore Hall, la Philharmonie de Paris, la salle Cortot, le Phoenix Hall d’Osaka et est régulièrement invité dans des festivals tels que le Festival d’Auvers-sur-Oise, les Rencontres Musicales d’Evian, le Festival International de Violoncelle de Beauvais, le Festival des Arcs, le Festival Pablo Casals de Prades, les Pianissimes, le Festival de la Roque d’Anthéron ou encore la Folle Journée de Nantes, Varsovie, et Tokyo. Il a l’occasion d’interpréter le Triple Concerto de Beethoven à plusieurs reprises à Paris, Rennes, Lyon et récemment à l’Arsenal de Metz.

Le Trio Hélios s’est illustré dans de nombreux concours internationaux : il a notamment remporté le deuxième prix du Concours International de Musique de Chambre de Trondheim (2019), le deuxième prix du Concours International de Musique de Chambre de Lyon (2018), le Kammermusikpreis du Festival ISA à Reichenau en Autriche (2019), ainsi que le Prix spécial Franz Liszt au Concours Joseph Joachim de Weimar (2019).

« D’un matin de printemps », leur premier album salué par la critique regroupant les œuvres de Saint-Saëns, Ravel et Lili Boulanger vient de paraître chez le label Mirare.

Diplômé du CNSMD de Paris dans les classes de Claire Désert, Itamar Golan et François Salque, le Trio Hélios bénéficie régulièrement de conseils de personnalités telles que le Trio Wanderer, les quatuors Ebène, Talich et Modigliani, Emmanuel Strosser ou encore Gary Hoffmann. Depuis 2018, il est également sélectionné comme Ensemble ECMA – European Chamber Music Academy – lui permettant de se perfectionner à travers l’Europe avec des professeurs tels que Hatto Beyerle, Johannes Meissl, Patrick Jüdt ou Avedis Kouyoumdijan.

Le Trio Hélios est soutenu par la Fondation Safran et la Fondation l’Or du Rhin et est représenté par l’Agence Claire Laballery. Il est également ensemble en résidence à la Fondation Singer-Polignac. Camille joue un violon de Jacques-Pierre Thibout de 1831, et Raphaël un violoncelle de Frank Ravatin de 2020.

 Titulaire d’un Master de Concert de la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Frédéric Kirch, Emma Girbal s’est produite en soliste avec l’Orchestre Sorbonne Université, s’est perfectionnée en musique de chambre avec le quatuor Danel, à la pratique de l’orchestre au sein de l’académie de l’orchestre de Paris, s’est ouverte aux musiques traditionnelles et à l’improvisation avec Gilles Apap et Ibrahim Maalouf, et à la musique contemporaine en participant au festival de Lucerne sous la direction de Matthias Pintscher. Anciennement membre des Lausanne Soloists sous la direction de Renaud Capuçon, elle est actuellement régulièrement sollicitée dans différents festivals et dans différents orchestres français dont l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre de Paris sous la direction de Klaus Mäkelä.

Né en 1992, Paul Atlan, après s’être essayé au piano, choisit d’apprendre le hautbois à l’âge de 9 ans. Après un cursus au CRR de Paris où il obtient son DEM d’instrumentiste, Il se perfectionne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dont il sortira diplômé en 2019 ainsi qu’en Allemagne à la Hochschule für Musik und Tanz de la ville de Köln.

Parallèlement à son activité orchestrale fournie, qui l’amène régulièrement à être invité dans de prestigieuses formations (Orchestre de Paris, Antwerpen Symphony Orchestra, Opéra National de Paris), sa passion pour la musique de chambre l’amène à expérimenter divers formations et répertoires et ainsi à se produire dans plusieurs festivals tout au long de l’année (festival de Pâques à Deauville, musicales du Jaur, festival de Saint Denis, Folles Journées de Nantes…).

La clarinettiste Joséphine Besançon, animée par l’envie de découvrir toutes les possibilités de son instrument, se distingue dans des répertoires très variés. Après ses études au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris en clarinette et clarinette basse, elle s’investit dans plusieurs formations de musique de chambre. Elle est membre de l’ensemble Maja (ensemble de musique de chambre avec voix), et de l’ensemble Ecoute (spécialisé dans les répertoires contemporains), et pendant plusieurs années de l’ensemble Saxback (sextuor à vents). Elle participe également à divers projets mêlant la musique et la scène (opéras, théâtre, marionnettes…) et collabore régulièrement au sein de  différents ensembles et orchestres  (Orchestre de Paris, Orchestre Philharmonique Radio France, Orchestre National de Lyon, le Balcon, les Dissonances, Ensemble Court-circuit, Ensemble Miroirs Etendus…).

Lomic Lamouroux est né en 1989. Il débute ses études musicales à Nîmes par la flûte traversière, puis découvre le basson quelques années plus tard. Il mène la pratique des deux instruments jusqu’à son DEM de basson et son DEM de musique de chambre, en avril  2007. Il étudie ensuite à Paris, dans la classe de Philippe Hanon, avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Gilbert Audin en septembre 2008. Il travaille également plusieurs mois avec Laurent Lefèvre dans le même établissement, ainsi qu’avec Anders Engström à la Högskolan för musik de Göteborg (Suède). Enfin, il participe à des masterclasses avec des solistes réputés : Frank Morelli, Carlo Colombo, Richard Galler,… notamment au sein de l’Académie internationale de Villecroze.Il obtient un DNSPM mention Très bien en 2011 et un Master de Basson mention Très bien à l’unanimité en 2013. Il obtient en 2018 un Diplôme d’artiste-interprète – Répertoire contemporain et création au CNSM de Paris. Lomic Lamouroux est nommé « Révélation classique de l’ADAMI » 2014.

Il collabore régulièrement avec des formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre National de France ou l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, et a joué sous la direction de Myung-Whun Chung, Alain Altinoglu, Kurt Masur ou Christoph Eschenbach. Il se produit dans des salles prestigieuses : Auditorium de Radio-France, Opéra Garnier, Théâtre des Champs-Elysées, Philharmonie à Paris, Royal Albert Hall à Londres, Tokyo International Forum, Göteborgs Konserthuset ainsi qu’au Festival Pablo Casals de Prades, au Sound Festival d’Aberdeen, au Festival international de la Roque d’Anthéron ou au Festival de Pâques de Deauville. Très actif dans le domaine de la musique contemporaine, il participe à de nombreuses créations en musique de chambre (Alex Nante, Maël Bailly, Pablo Peula,…) ou en solo (Box-in- Box de Birke Bertelsmeier au Festival Manifeste – IRCAM à Paris, juin 2017 ; Stunt Double XII de Gordon McPherson au Festival de Lammermuir puis au Sound Festival d’Aberdeen en Écosse, septembre 2017). Il se produit avec Red Note Ensemble en Écosse et l’Ensemble Itinéraire à Paris. Il participe par ailleurs en tant qu’interprète à la masterclasse de composition de Bruno Mantovani à l’Académie Musicale de Villecroze en 2018, où il crée plusieurs œuvres de musique de chambre avec basson. Lomic Lamouroux mène également une activité importante de musique de chambre : il est membre fondateur du quintette à vents Néodyme et s’est produit notamment aux côtés de solistes tels que David Walter, Michel Lethiec, Bertrand Chamayou ou André Cazalet.

Après un cursus en horaires aménagés musique à Paris, puis une licence au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en cor chez Jacques Deleplanque, Félix Polet part à Berlin pour étudier chez Marie Luise Neunecker chez qui il obtiendra son Master de cor. L’envie d’étudier à l’étranger est venue après sa participation au Gustav Mahler Jungen Orchester auquel Félix participe pendant 5 ans. Par la suite, il se produira également avec l’Orchestre de Chambre de Verbier pendant plusieurs années. Parallèlement à ses études en Allemagne, Félix jouera à l’orchestre Philharmonique de Stuttgart, à l’Orchestre de Frankfurt Oder puis au Mozarteum de Salzburg. En 2018, il décide de rentrer en France où il sera appelé à participer à des projets avec des orchestres tel que l’Opéra National de Paris, l’Orchestre de Chambre de Paris, le Capitole de Toulouse, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre des Pays de la Loire. Parallèlement Félix joue dans des groupes de musique de chambre et il crée avec Paul Serri (violon ) et Mathilde Nguyen (piano), le trio Bacio qui interprète des œuvres pour cette formation ainsi que des arrangements qu’ils réalisent. Félix s’intéresse également à la musique sur instrument d’époque et pratique le cor naturel.

Marie Laforge commence l’apprentissage du piano à l’âge de cinq ans, et de la flûte trois ans plus tard. Elle intègre rapidement le Conservatoire d’Aix- en-Provence, dans les classes de Michel Bourdoncle et Jean-Marc Boissière où elle poursuit un double cursus jusqu’en 2012. Après un cycle de perfectionnement dans la classe de flûte de Pascale Feuvrier au Conservatoire Régional de Rueil-Malmaison, elle est admise à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin en 2015. Elle y obtient en Juin 2019 son Bachelor dans la classe de Benoit Fromanger, et est admise la même année au CNSM de Paris dans la classe de Sophie Cherrier et Vincent Lucas où elle obtient son Master. Elle poursuit également un cursus de Master de Piccolo dans la classe de Nathalie Rozat.

Passionnée par le métier d’orchestre, Marie débute son expérience au sein de l’Orchestre de l’Académie du Festival d’Aix ainsi qu’au Schleswig Musik Holstein Festival. Désormais basée à Paris, elle est régulièrement invitée pour jouer au sein de différents orchestres tels que l’Opéra de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Paris, l’Opéra de Marseille mais se produit également avec les Frivolités Parisiennes, l’Ensemble Appassionato ou l’Ensemble les Apaches. Grâce à ces nombreuses expériences, elle a la chance de jouer sous la baguette de chefs tels que Christoph Eschenbach, François-Xavier Roth, Simon Rattle, Leonardo Garcia Alarcón, Mathieu Herzog, Oksana Lyniv, Marin Alsop, Klaus Mäkelä… Elle collabore régulièrement dans divers festivals avec le Quatuor Agate en musique de chambre, et est membre fondateur du Trio Moïra avec lequel elle remporte le 1er Prix à l’unanimité du Concours Européen de Musiques d’Ensemble de la  Fnapec en Mai 2022.. En mars 2022, elle est nommée sur concours Flûte Co-Solo de l’Orchestre de la Garde Républicaine. 

Né en 1994, Léo Doumène découvre la harpe à six ans lorsqu’il pénètre  pour la première fois dans la classe de Philippe Villa, qui allait devenir son professeur au Conservatoire de Nancy. En 2010, il obtient un Premier Prix de harpe à l’unanimité du jury ainsi qu’un Premier Prix à l’unanimité du jury de musique de chambre. L’année suivante, il se voit décerner le Diplôme d’Etudes Musicales. En 2010, il participe avec succès à la première édition du concours international de harpe de Limoges en remportant un Premier Prix à l’unanimité et les félicitations du jury dans la catégorie Supérieur, ainsi que le Prix Spécial du jury. La même année, il interprète en Biélorussie le Concertstück pour harpe et orchestre de Gabriel Pierné, avec l’orchestre du Conservatoire National Supérieur de Minsk placé sous la direction de Jean-Philippe Navarre. En 2012, il est harpe solo à l’Orchestre de la Coopération Musicale de la Grande Région, placé sous la direction de Leonardo García Alarcón.
Il suit l’enseignement de Dominique Demogeot (professeur au CRR de Reims) et de Germaine Lorenzini (ancienne élève de Lily Laskine, harpe solo à l’Orchestre national de Lyon). En 2013, il intègre la prestigieuse classe d’Isabelle Moretti au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Attiré par le travail d’orchestre, il a la chance de travailler sous la direction de grands chefs tels Emmanuel Krivine, Matthias Pintscher, Pablo Heras-Casado ou Gunther Herbig pour des concerts qui ont lieu à la Philharmonie de Paris, la Salle Pleyel, la Cité de la Musique ou au KKL de Lucerne dans le cadre de l’Académie du Festival où il était invité. Chambriste accompli, il est depuis 2015 membre de l’ensemble Appassionato (créé et dirigé par Mathieu Herzog) avec lequel il fait de nombreux concerts ainsi que plusieurs enregistrements de musique classique et de jazz.